Julie Andrieu commence sa visite de l'île de Noirmoutier au passage du Gois. Cette route sous la mer, qui se découvre à marée basse, est très fréquentée par les pêcheurs à pied, qui y récoltent coques, palourdes, huîtres, bigorneaux et autres tellines. La pêche, ouverte entre le 1er avril et le 30 septembre, est très réglementée. Si le passage actuel est récent, les communications entre l'île et le continent sont possibles depuis des siècles.