play user info fast-forward warning
Embed
Facebook
Twitter
7.6K
vues
0
partager
Suivant

Des bougies dans les vignes de Bourgogne

6 avril 2021,Lutter contre le gel en Côte de Beaune
ans la nuit du lundi 5 au mardi 6 avril, un vent polaire a refroidi la moitié nord de la France et ses vignobles. En Bourgogne comme en Champagne, les vignerons se sont rapidement organisés pour lutter contre ces températures, par endroits inférieures à -5 degrés.

C’est devenu un « classique » du printemps pour les viticulteurs. Avec un climat qui se réchauffe, la vigne commence à pousser très tôt, s’exposant dangereusement aux gelées printanières. Après un épisode dans le Gard dès le 1er avril, c’est au tour des vignobles du Nord de lutter contre le froid. Cette nuit, c’est surtout le chardonnay – variété assez précoce – qui a posé problème.

L’alerte a également été donnée en Côte de Beaune, où les dégâts seraient moins importants. « Les Meursault 1er cru étaient les plus avancés, avec déjà deux feuilles étalées », témoigne Sylvain Depiesse, directeur des domaines de la famille Piffaut. Dans les parcelles à risque, ses équipes ont déployé des bougies, « afin de réchauffer la température au niveau des bourgeons ».Chablis particulièrement touché

Parmi les vignobles concernés, la Bourgogne, et particulièrement le Chablisien. « On était dans la pire configuration, la température a chuté juste après une pluie, on a eu le gel et l’humidité», déplore Stéphanie Courtault, des domaines Courtault et Michelet. « Il est trop tôt pour dresser un bilan, mais 40 à 50 % des bourgeons pourraient être touchés. » L’exploitation a pu protéger une petite partie de ses parcelles grâce à la technique de l’aspersion.
user
0 commentaire

INSTANTS VIGNOBLES

BOURGOGNE

ALSACE

BEAUJOLAIS

LANGUEDOC ET ROUSSILLON

WINE AND SPIRIT LODGING